Histoire des Corbières

1907 -  la Révolte des Vignerons

Introduction
Argeliers berceau de la Révolte
Le Tocsin
Marcelin Albert
Docteur Ferroul
Photos des Manifestations
Répression

Commémorations 
Images d' Epinal
Les Mémoires de Marcelin Albert
Diaporama récapitulatif
Manifestations Commémoratives 2007
Liens et Remerciements
Livre d' Or

Introduction


1885, le phylloxera ravage le vignoble et met fin à 50 années d'âge d'or de croissance économique et de démographie galopante dans nos Corbières. On replante avec courage, mais le monde du commerce a changé.

La concurrence étrangère avec sa surproduction fait rage, les vins trafiqués sont en vente libre sur le marché, et les fraudeurs sont impunis.

En vain dès 1892, les vignerons réclament la suppression du sucrage officiel et le rétablissement des droits de douanes.

Le gouvernement de Paris plus proche des intérêts des riches betteraviers du Nord que du petit peuple des Corbières, fait la sourde oreille.
Avec la misère, la colère et la révolte monte à travers les villages.

Le 11 Mars 1907, ils sont 87 à manifester à Argeliers.
Le 9 juin, ils seront 800.000 dans les rues de Montpellier.

C'est  un petit viticulteur et tenancier de bistrot à Argeliers dans l'Aude, Marcelin Albert qui sera à la tête du mouvement.

Ferroul, Maire de Narbonne qui rêve d'un Languedoc indépendant et cherche l' épreuve de force avec le gouvernement Clemenceau, jette son écharpe tricolore et fait hisser le drapeau noir sur l'Hôtel de Ville.

Les "braves piou-pious" du 17° régiment d'infanterie, refusent de tirer sur la foule, mettent crosses en l'air et fraternisent avec les émeutiers.
La troupe mutinée au coté du peuple entonne l' Internationale.

 Les tocsins appellent à l'émeute.
Le 19 juin à Narbonne, la sous-préfecture est prise d' assaut.

Sur ordre de Georges Clemenceau, Président du Conseil de la 3ème République,
l' Armée Française ouvre le feu sur le peuple des Vignerons du Midi, et ordonne
l' arrestation des responsables du mouvement.

Marcellin Albert monte à la capitale dans l' intention de se constituer prisonnier pour mieux défendre les paysans du Languedoc Roussillon

Mais pour discréditer les Gueux du Midi, Clemenceau tournera en dérision ce "petit paysan idéaliste" devant la presse française à sa botte. Le brave vigneron cafetier d' Argeliers, totalement manipulé et ridiculisé par Clemenceau, retournera dans son pays, avec un billet de 100 francs gracieusement prêté par la République pour payer son train retour en 3ème classe.

Il est chargé par Clemenceau de raisonner les manifestants et de diffuser la bonne parole aux " Gueux du Midi " ...

Marcelin Albert était trop honnête et sincère pour comprendre les roublardises du pouvoir politicien.
 
Ferroul le Maire révolutionnaire de Narbonne la Rouge, plus opportuniste et manipulateur, après avoir achevé de discréditer Marcelin Albert, récupère le mouvement et crée la Confédération Générale des Vignerons du Midi, imaginée quelques années plus tôt par le véritable fondateur du mouvement de 1907

Quand aux " piou-pious mutinés du 17ième ", encore connus par la chanson de Gaston Montéhus, ils gagneront un séjour de 6 mois sous le soleil de la Tunisie, juste histoire d' oublier de chanter l' Internationale avec le peuple.

Marcelin Albert est mort dans la pauvreté et l'oubli le plus complet.
Pas un chien ne suivra son enterrement.

Mais 100 ans plus tard le petit viticulteur d'Argeliers est dans le coeur de tous les Audois.

Il faut dire qu' aujourd' hui , les vignerons du Languedoc retrouvent vraiment l' impression d' être revenus au point de départ...

 

Introduction
Argeliers berceau de la Révolte
Le Tocsin
Marcelin Albert
Docteur Ferroul
Photos des Manifestations
Répression

Commémorations 
Images d' Epinal
Les Mémoires de Marcelin Albert
Diaporama récapitulatif
Manifestations Commémoratives 2007
Liens et Remerciements
Livre d' Or

Page suivante 

  Photos Copyright Bouscarle Salis 

 
 RETOUR AU MENU PRINCIPAL

 

 
img2.gif
 Dernières mises à jour   Février 2008      vos remarquescoulondou@aliceadsl.fr
 
 
 textes photos et réalisation :Henry Coulondou - copyright all rights reserved

 du même auteur
Bienvenue à Thézan des Corbières
1907 - La Révolte des Vignerons
         Charles Martel et la Bataille de la Berre 
les Moulins de la Corbière
 le petit train de 18h44
le Château de Monséret
le chemin de St Jacques de Compostel
Septembre - Le Temps des Vendanges en Corbières
Botanique des Corbières Orientales (en préparation)
Traditions des îles de l' Indonésie

______________________________________