Le cordonnier de Thézan condanné à fabriquer des godasses à 5 clous 

Au lendemain de la révolution française, la jeune République est attaquée de partout.
On recrute avec une grande vigueur patriotique...  mais si l'armée a besoin de bras, les soldats ont besoin de godillots....

Nous sommes le 18 février 1793, Thomas DAUBAIL cordonnier à THEZAN, est appelé à comparaitre
devant le Commissaire du Département et le Conseil Municipal du village.

" Ce jour d' hui, 18ème de Février 1793, en l'An Second de la République Française,
par devant le citoyen Commissaire du Département, et les Membres du Bureau Municipal,
est comparu Thomas DAUBAIL, maître cordonnier du présent lieu,
lequel sur l'invitation qui lui a été faite par la présente municipalité,
 a fait soumission de fournir trois paires de souliers garnis de cinq clous sur la pointe
et de cinq clous sur le talon.
.
Avec charge de garder les souliers qui ne seront point reconnus de bonne qualité
par le citoyen MALET, tanneur de la ville de Lagrasse et Commissaire provisoirement
nommé sous le bon plaisir du Département.

Pour être reçues et payées chaque semaine au prix de 10 livres la paire,
payables en assignats par la municipalité du présent lieu qui lui seront envoyés
par le Département ou par le Distric."

 

THEZAN    le 18 Février 1793

 

Retour vers la page Anecdotes et  Images Anciennes

 

 RETOUR AU MENU PRINCIPAL

 
Votez pour le site du village de Thézan
img2.gif
 Dernières mises à jour   Février 2008        coulondou@aliceadsl.fr
 
 
 textes photos et réalisation :Henry Coulondou - copyright all rights reserved

 du même auteur
Bienvenue à Thézan des Corbières
1907 - La Révolte des Vignerons
         Charles Martel et la Bataille de la Berre 
les Moulins de la Corbière
 le petit train de 18h44
le Château de Monséret
le chemin de St Jacques de Compostel
Septembre - Le Temps des Vendanges en Corbières
Botanique des Corbières Orientales (en préparation)
Traditions des îles de l' Indonésie

______________________________________


  
Classement Francité
je vote pour ce site au Supercompteur de Francité