Quelques traditions et anecdotes du passé...

on faillit brûler le curé du village...


 

C'était vers 1830, le chef de file des royalistes et nostalgiques de l'ancien régime, était le curé Araou.

A l'annonce des Trois Glorieuses, les villageois qui n'étaient pas franchement blanc, virent rouge.

La foule des Thézanais se précipita au presbitère pour y déloger le curé. On alluma un grand bûcher sur la place, autour duquel et du curé , s'organisa une sarabande endiablée " au milieu de chants frénétiques ".
 Finalement  " avec la complaisance d'esprits raisonnables ", le curé Araou échappa au sort de Jeanne d'Arc et ne mourut pas vierge et martyr ...

Dépités les Thézanais n'eurent d'autres ressources pour se venger, que de piller son jardin.

Il faut dire que coté révolutionnaire, ici on ne faisait pas dans la dentelle.
En 1848 un mât surmonté d'un bonnet rouge se dressait sur la place, et en 1856 on fit abattre, au coeur du village, le clocher de la vieille église Sainte Eulalie.

Ironie de l'Histoire et sans aucun rapport avec ces faits lointains, c'est aujourd'hui une Mariane révolutionaire qui trône avec son bonnet phrygien de sans-culotte, au sommet de l'actuelle église.

sources : Vilatges al Pais de F. Poudou
et Villageois en Basses Corbières de E. Bergès

Retour vers la page Anecdotes et  Images Anciennes

 

 RETOUR AU MENU PRINCIPAL

 
Votez pour le site du village de Thézan
img2.gif
 Dernières mises à jour   Février 2008        coulondou@aliceadsl.fr
 
 
 textes photos et réalisation :Henry Coulondou - copyright all rights reserved

 du même auteur
Bienvenue à Thézan des Corbières
1907 - La Révolte des Vignerons
         Charles Martel et la Bataille de la Berre 
les Moulins de la Corbière
 le petit train de 18h44
le Château de Monséret
le chemin de St Jacques de Compostel
Septembre - Le Temps des Vendanges en Corbières
Botanique des Corbières Orientales (en préparation)
Traditions des îles de l' Indonésie

______________________________________


  
Classement Francité
je vote pour ce site au Supercompteur de Francité