Les îles d' Indonésie

  Traditions et Légendes

les membres de l' équipe

liens utiles

BALI

BORNÉO

SUMATRA

SULAWESI

 IRAN JAYA

 JAVA

                  


  

c'est la plus belle île des mers du Sud 

 

 

 Il suffit de regarder sa forme pour comprendre qu'ici, entre criques et montagnes, la mer est partout.

C'est comme une pointe de Bretagne, qui ne serait pas rattachée au continent.

     
C'est le pays des marins. des bateaux, des pirates Bugis et Makassars, qui gardaient la route des épices, au temps des Îles Célèbes. 

C'est au détour de gorges vertigineuses et des crêtes à  plus de 3500 mètres, des civilisations, dont les traditions ont traversé les siècles.

 
C'est le long des plages de sable blanc et sur les récifs de corail,
des paysages de rêve, et si vous aimez la marche à pied, sachez que le
tour de l'île par la côte fait quand même 4500 kilomètres.
 ( j'ai dit à pied, car il n'y a pas de route...) 
 

 Mais si vous êtes allergiques aux mers chaudes, aux eaux limpides, aux couleurs irréelles des coraux, aux plages tranquilles sous le soleil, si... etc...,  ne venez pas,
vous allez vous ennuyer.

 

Si vous avez déjà regardé Thalassa, vous connaissez cette île.

Ici l'on construit encore les bateaux en bois, comme au temps des caravelles.

 Ici les marins connaissent encore toutes les étoiles et toutes les îles de l'archipel.

Ici on aborde et on rançonne encore les navires comme au temps de la flibuste, sur la route des épices.             

  

  

 

 

......et voici les Torajas...

Ils viennent de la nuit des âges, ces premiers habitants qui furent chassés par les Bugis, à l'intérieur des terres.  

 Depuis ils vivent en autarcie, dans des villages de deux ou trois cents personnes, isolés les un des autres, au centre des montagnes.

  
Johnny chantait déjà, que l'on n'y accédait encore difficilement à pied, et que l'esclavage n' était pas aboli.

 
Aujourd'hui il n'y a plus d'esclaves chez les Torajas, tout le monde travaille dans les champs, et il y a bien longtemps que l'on égorge plus les humains les jours de fêtes. 

   
.... En fait, depuis qu'il n'y a plus d'esclaves 
 

  Le village est simple :
deux rangées de maisons alignées  de chaque coté de la " grande rue", d'un coté les habitations, de l'autre les greniers à riz.
N'importe comment vous ne pouvez pas vous tromper.
Dès que les toits ont cette forme vous êtes arrivé chez les Torajas.


 Un autre tuyau simple pour vous repérer.

 Tous les frontons des maisons sont ornés de cornes de buffle

mais seul celui du chef
a gardé la tête sur les cornes
,

 



( c'est normal, il est chef ).

Être charpentier ici, c'est savoir édifier une des plus complexes structures que l'homme puisse imaginer.

 
La forme du toit rappelle pour les uns, la carène des bateaux. ( comme en France, le charpentier tout court, et le charpentier de marine souvent ne faisait qu'un )
.... Certes mais ce sont les Bugis et non les Torajas qui fabriquent les navires..

 Pour d'autres, c'est la forme courbée des cornes du buffle... Certes mais que sont devenus les pointes de la corne, que les Bataks de Sumatra ont conservés ?

Tout se paye en buffle,
et il faut économiser beaucoup pour pouvoir se marier ou enterrer pépé.

(un buffle est égal, en pouvoir d'achat, à une voiture chez nous)

L' enterrement de pépé, c'est la plus grande fête de sa vie.
Et pour que pépé puisse bien y participer on continue à le soigner, le bichonner et à le nourrir,
 parfois très longtemps après sa mort.
  ( le temps de réunir la famille et les sous pour acheter les buffles ).
 
En fait jusqu'à la cérémonie pépé n'est pas encore vraiment mort, il est seulement un peu malade.

 

La cérémonie dure allègrement trois jours et trois nuits, pendant lesquels un alcool de palme, le tuak, coule à flot.  ( tuak = chouchen )
 Au plus fort de la fête, il n'y a pas que le chouchen-tuak qui coule à flot...
La sono est assurée par les dizaines de cochons que l'on égorge gaiement. ( 2 cochons pour 1 buffle )
L' âme rejoint le royaume des dieux, portée par le flux de sang du premier buffle.
  Maintenant pépé est vraiment mort et pour qu'il garde un bon souvenir de la fête, on le promène dans le village, dans un délire tournoyant.
 Et comme chez Astérix, tout se termine par un grand festin.
Les bêtes sont dépecées, et chacun suivant son rang et un protocole complexe, reçoit le morceau qui lui revient.

 C'est ainsi que
les plus pauvres peuvent manger de la viande de temps en temps, et que les bourgeois et les chefs se ruinent pour honorer leur rang.

 Ainsi se régule l' économie chez les Torajas.  

père et mère OK
 
Bien sûr dans l'île des Célèbes, il n' y a pas que les Makassars, les Bugis, ou les Torajas. Il y a aussi, les Morïs, les Minhasas, les Gorontalas, les Lakis, les champs de menhirs, les derniers plus gros pythons du monde  ( 11 mètres au garrot ), les premiers kangourous, et surtout de merveilleux oiseaux de toutes les couleurs
Ceux que la faune et la flore intéressent, savent que les lignes Wallace et Weber, de partage des continents, passent par ici.

  

Coté météo, c'est simple :
Température minimum  26°
Température maximum 27°   toute l'année
.
La grande saison des grandes pluies va de Novembre à Avril. La saison moins mouillée de Juin à Octobre, 
et la saison la plus sèche en Août Septembre.

 

 

Les îles d' Indonésie

  Traditions et Légendes

les membres de l' équipe

liens utiles

BALI

BORNÉO

SUMATRA

SULAWESI

 IRAN JAYA

 JAVA

RETOUR AU MENU PRINCIPAL


     img2.gif   Merci de voter pour ce site

  textes photos et réalisation: Henry Coulondou - copyright all rights reserved
 

 du même auteur
Bienvenue à Thézan des Corbières
1907 - La Révolte des Vignerons
         Charles Martel et la Bataille de la Berre 
les Moulins de la Corbière
 le petit train des Corbieres
Histoire du Château de Monséret
le petit âne Nestor sur le chemin de Compostelle
Traditions des îles de l' Indonésie


 

 

 

 

__________________________________________________________________________________________________________________

Référencement Professionnel
Google maps
Annuaire
blog
Consultant referencement

 Référencement google
 </font>

 Referencement